Le blog du confinement 2020 se trouve ici

Bienvenue à la porte d'entrée de Denis Quéva...

Cette page donne accès aux contenus proposés, qu'il s'agisse des images, des textes ou des contributions.

On pourra aussi à partir d'ici accéder au blog perso au jour le jour ainsi qu'au blog des humeurs du champ politique et social.



lundi 5 novembre 2012

Un tour du côté des Grands Lacs (2) : Toronto






Toronto agglomère autour d'elle 5.5 Millions d'habitants, soit  un peu plus de 16% de la population canadienne. C'est à l'évidence la rivale anglophone de Montréal, dont l'agglomération compte quand même près de deux millions d'habitants en moins.

En bon francophone, on s'attendait donc à touver à Toronto une ville Nord-américaine de type US, sans plus. Et bien, ce n'est pas tout à fait cela. Certes, Toronto est une grande capitale économique, au coeur du système d'échange des Grands Lacs et dans l'orbite directe des géantes US que sont Chicago et Detroit. Business is Business. 

Cependant, était-ce l'effet de la saison estivale et de la belle chaleur qu'on y a trouvé, l'ambiance de cette ville paraît totalement en décalage. En quelques mots, Toronto est une ville tolérante, ouverte, facile à vivre, et dont la convivialité - version anglaise - n'est pas sans rappeler celle éprouvée à Montréal, le même côté écolo en prime.

Nous sommes donc peut-être là sur une caractéristique bien canadienne, dont on  a pu mesurer l'originalité quelques jours après par contraste, en arrivant à Chicago.

Evidemment le poids de l'immigration, comme a peu près partout au Canada, force les mentalités : comment être raciste ici ? C'est juste impossible, compte tenu de la diversité des origines de la population, qui se marque, comme on verra dans les photos, par certains quartiers bien identifiés. Mais après tout, comme dans le grand voisin américain, cette "mosaïque multiethnique" pourrait être animée par une grande violence entre communautés, et une répartition des fonctions sociales confinant à la ségrégation. Pourquoi n'est-ce pas le cas ?

Faut-il valider l'hypothèse que le puissant système social d'intégration canadien, fondé sur l'éducation des populations et leur prise en charge sanitaire et sociale (Toutes les Provinces du Canada disposent d'un système d'assurance santé universel) a une telle efficacité ? Si c'était le cas, on pourrait peut-être même en conclure que l'action politique est elle-même efficace, pourvu d'énoncer et de défendre clairement ses objectifs, y inclus dans un pays qui se trouve au coeur du grand chaudron capitalistique... Tiens tiens, si on avait cru qu'une étape à Toronto aurait pu nous ramener à ces fondamentaux !

Les images sont prises au centre ville, à partir de la tour CN et ses abords, dans les quartiers de Chinatown et "Greektown" et dans le "Village",  dont la gaypride de 3 jours est mondialement connue.