Le blog du confinement 2020 se trouve ici

Bienvenue à la porte d'entrée de Denis Quéva...

Cette page donne accès aux contenus proposés, qu'il s'agisse des images, des textes ou des contributions.

On pourra aussi à partir d'ici accéder au blog perso au jour le jour ainsi qu'au blog des humeurs du champ politique et social.



lundi 11 octobre 2010

Hannoversch Münden



A quelques kilomètres de Hamelin et de son joueur de flûte légendaire, Hannoversch Münden a tout d'une ville de contes de fées, tout droit sortie d'un film sur les frères Grimm, qui d'ailleurs n'habitaient pas très loin de là non plus. La Ville mérite à l'évidence son classement au patrimoine mondial de l'humanité : maisons à pans de bois en quantité, site remarquable, patrimoine magnifiquement entretenu... Plus prosaïquement, même si cette petite ville de l'intérieur, aux confins de tant de régions allemandes - Rhénanie, Basse-Saxe, Hesse - et à la jonction de trois cours d'eau importants ne fit jamais partie de la Hanse dont elle est trop éloignée, ses marchands profitèrent à plein de la voie d'eau et de sa situation privilégiée pour s'enrichir : ils avaient rien moins qu'un droit de priorité sur l'achat des marchandises qui y transitaient, vers Hannovre et les grandes villes du Nord.

Il reste que Hann. Münden (ainsi abrégée partout officiellement) est une étape idéale sur la route du Nord de l'Europe pour le distingué germanophile.

Les dernières photos du reportage sont prises au prieuré de Corvey, dans la vallée de la Weser, site bénédictin de toute première importance fondé par un fils de Charlemagne - cela remonte - petite soeur de l'abbaye picarde de Corbie. Sauf la dernière, prise à une terrasse de café non loin de là pendant le match Allemagne-Espagne, demie-finale de la coupe du monde de football. C'est dire si le patriotisme allemand trouvait à s'exprimer, jusque dans la tenue des serveuses de café.