Le blog du confinement 2020 se trouve ici

Bienvenue à la porte d'entrée de Denis Quéva...

Cette page donne accès aux contenus proposés, qu'il s'agisse des images, des textes ou des contributions.

On pourra aussi à partir d'ici accéder au blog perso au jour le jour ainsi qu'au blog des humeurs du champ politique et social.



lundi 22 juin 2009

Reportage Féria 2009



L'ambiance des arênes à Nîmes est fascinante : nous voici dans un bâtiment qui n'a pas changé d'usage depuis 21 siècles. Existe-t-il un équivalent dans le Monde entier ? L'amphithéâtre romain, parfaitement conservé, pouvait accueillir 25 000 spectateurs. Aujourd'hui, sa capacité est de 13 000 places.

Qui dit arène évoque les courses de taureaux, avec ou sans mise à mort. Plusieurs type de courses se sont progressivement codifiées au fil du temps : corrida espagnole, portugaise, course camarguaise, qui sont des formes très évoluées des "chasses" dont le public de l'antiquité romaine était friand, et qui mettaient en présence - sous des formes variées, y inclus fort sanglantes - des animaux et des hommes. Si l'on est pas afficionado, il faut aller aux arênes d'abord en ethnologue et en anthropologue. Encore une fois, où avons nous sous les yeux un fil historique aussi long entre les pratiques populaires antiques et modernes, désormais hyper codifiées ?