Le blog du confinement 2020 se trouve ici

Bienvenue à la porte d'entrée de Denis Quéva...

Cette page donne accès aux contenus proposés, qu'il s'agisse des images, des textes ou des contributions.

On pourra aussi à partir d'ici accéder au blog perso au jour le jour ainsi qu'au blog des humeurs du champ politique et social.



samedi 24 janvier 2015

Cologne 2014




Cinquième ville d'Allemagne, Cologne est d'abord rhénane. C'est peut-être pour cela que l'on s'y sent un peu comme chez soi quand on vient de pas trop loin, de l'autre côté des bords du Rhin, en France du Nord, si l'on ose dire. Evidemment le fleuve, pourtant encore lointain de la mer du Nord, mais déjà énorme, prend toute sa place et imprègne fortement le paysage urbain, organisé d'abord sur les deux rives, au premier plan Cathédrale et Gare centrale - l'autre cathédrale, celle de la période industrielle celle-là.

Et l'on se souviendra de la belle colonie romaine que fut "Cologne" en revenant au musée germano-romain, magnifiquement refait et mis en scène, là même où la "Colonie" était implantée.

Le chateau de Brühl, lourd d'histoire, vaut également une grande visite : il n'était pas accessible avant le transfert de la Capitale de l'Allemagne à Berlin suite à la chute du mur.

Situé entre Cologne et Bonn, l'ancienne provisoire petite capitale, le site servait à accueillir les hôtes prestigieux de la République fédérale non encore réunifiée. Au XVII° siècle, il était la résidence du Prince Evêque qui gouvernait le secteur, l'Allemagne ayant été eclatée longtemps entre tant de principautés, duchés, comtés, évêchés et l'on en passe. On se souviendra quand même que notre Mazarin y trouva refuge quand la Fronde lui chercha noise.