Le blog du confinement 2020 se trouve ici

Bienvenue à la porte d'entrée de Denis Quéva...

Cette page donne accès aux contenus proposés, qu'il s'agisse des images, des textes ou des contributions.

On pourra aussi à partir d'ici accéder au blog perso au jour le jour ainsi qu'au blog des humeurs du champ politique et social.



mercredi 12 janvier 2011

Escales en Valois



Il faisait si beau en ce samedi où deux beaux endroits de la vieille Province du Valois étaient au programme, tous deux classés Jardins remarquables.


 Les jardins de la Muette qui entourent une belle batisse de pierres nobles blanches surplombant l'accès au village de Largny sur Automne sont manifestement commandés par une volonté d'excellence, et, au delà de perfection : dans le choix des végétaux, dans l'agencement d'ensemble, dans le souci de rénovation de domaine privé, déjà très avancée. Un goût sans faille dans tous les aspects, les images le montrent assez. Une mention toute particulière pour l'aménagement de la magnifique terrasse dominant de la route et la rivière, toute lumineuse et hospitalière.



A Vez, capitale du Valois pendant cinq siècles, dont le donjon était la place forte, nous sommes en un de ces lieux proéminents à l'atmosphère toute particulière, comme magique. Manifestement habitée par les humains depuis toujours, la place inspire une espèce de sérénité à l'esprit et les différents apports culturels des siècles successifs s'y marient formidablement bien. C'est que le Donjon de Vez a été revisité, selon la volonté de ses propriétaires, par nombre d'artistes modernes qui y ont apporté une contribution soit permanente soit tout à fait temporaire. 

Ainsi la belle verrière colorée de la Chapelle du Donjon est-elle signée Daniel Buren, par exemple, ou les statues monumentales de la cour des dépendances ont-elles Bourdelle pour auteur. Pas moins. Et ainsi de suite. Le jardin minimaliste inspiré des jardins médiévaux au pied du Donjon ajoute encore à cette ambiance toute particulière. Rarement un lieu - finalement assez réduit - a-t-il autant à offrir, dans un agencement remarquable d'équilibre. Quant au temporaire, on y a trouvé dans les arbres de l'entrée du domaine deux cabanes perchées de Tadashi Kawamata, dont on avait trouvé deux autres spécimens accrochés aux extérieurs du centre Pompidou dans été. En somme, un endroit où il a fait bon s'attarder.