Le blog du confinement 2020 se trouve ici

Bienvenue à la porte d'entrée de Denis Quéva...

Cette page donne accès aux contenus proposés, qu'il s'agisse des images, des textes ou des contributions.

On pourra aussi à partir d'ici accéder au blog perso au jour le jour ainsi qu'au blog des humeurs du champ politique et social.



dimanche 28 juillet 2013

Marle : le Musée des Temps barbares





On aime le nom choisi pour ce petit musée précieux, sans doute avec un peu de provocation, car la période qu'il illustre n'a rien de barbare. Il présente à la fois l'ensemble des objets retrouvés non loin dans une nécropole mérovingienne d'importance, et, dans le parc archéologique adjacent, une impeccable reconstitution - avec la caution du Musée National d'Archéologie de St Germain en Laye - d'un village de l'époque mérovingienne.

Ce musée est important, car il est rare de disposer d'autant d'informations et de données sur les premiers temps du moyen age, bien souvent complètement ignorés des programmes scolaires d'histoire et du grand public.

Nous approchons à Marle une population peu connue, mais aux techniques perfectionnées, au gout esthétique très proche du notre et aux connaissances étendues. Mais il reste tant à apprendre sur ces ancêtres celtes dont les envahisseurs successifs n'ont pas réussi à faire disparaître la culture.

Ainsi, on ne sait pas identifier les deux composantes très différentes de cette population, reflétée par la division en deux cimetières : une population, la plus nombreuse, d'individus de plus petite taille, et une population de plus grande taille, minoritaire en nombre, d'un statut social plus élevé compte tenu des objets retrouvés dans les sépultures.

Quelles étaient les relations entre ces deux populations qui partageaient la même vie quotidienne ? Quelle était leur origine respective ? Autant de questions restées posées.

Outre l'intérêt muséographique et archéologique de l'endroit, il reste une belle promenade, dans un bel endroit...d'il y a quinze ou seize siècles... Quand même.